« Ma peinture est un dialogue entre le spectateur et l’œuvre, sans l’intermédiaire d’un interprète »

 

Roger Dénarnaud est né en France, à côté de la cité médiévale de Carcassonne, à Pomas, petit village pittoresque avec son château, son église gothique et un calvaire en pierre daté de 1534.

 

Très jeune, Roger est attiré par l’art pictural et il apprend à peindre et à dessiner par lui-même.

Il participe à sa première exposition à 23 ans, au « Salon d’Automne » de Tunis, où il est remarqué par Alexandre Fichet, alors directeur de l’Ecole des Beaux-Arts de Tunis, qui l’incite fortement à poursuivre son travail.

 

Après 25 ans passés en Afrique du nord, Roger revient en France et s’adonne à la peinture, parallèlement à son travail dans le bâtiment.

 

Il ne se contente pas d’un style de peinture et au gré de son inspiration, il pratique aussi bien l’aquarelle, que le dessin à l’encre de chine et bien sûr la peinture à l’huile.

 

Il cherche de nouvelles expressions et il exécute entre autres une série qu’il appellera « Les Pierrots ». Il peint des paysages lunaires habités par des « Pierrots ». Ces personnages de la Comedia dell Arte Italienne, doux, naïfs et rêveurs, romantiques souvent tristes, au visage peint en blanc. Pierrot est coiffé d’une calotte noire et porte une grande collerette blanche, une blouse blanche lâche avec de gros boutons noirs et de larges pantalons blancs.

 

Exposés à Paris, les Pierrots furent accueillis avec succès et on peut en voir quelques-uns sur le site.

 

Alors qu’il est en vacances, Roger découvre Seillans, petit village classé un des « plus beaux villages de France ». C’est un de ces rares villages de moins de 2000 habitants, qui possèdent une beauté architecturale sans pareille, et au moins 2 sites ou monuments historiques protégés. Il a un coup de cœur pour ce village et plus tard, il viendra s’y installer.

 

Attiré par la couleur, les ombres et lumières, les émotions suscitées par les vieilles pierres, les vieilles ruelles des villages, les teintes des champs de lavande et des oliviers, Roger se consacrera alors à restituer sa vision de la Provence. Comme il le disait au cours de nos entretiens : « Je veux que ma peinture soit un dialogue entre le spectateur et l’œuvre, sans l’intermédiaire d’un interprète ».

 

Au travers de ses peintures, Roger veut faire partager ses émotions et inciter les amateurs d’art à venir découvrir ce trésor : les lumières des paysages de la Provence française.

 

Pour moi, il y réussit pleinement, c’est évident… et pour vous ?

 

 

 

Les œuvres de Roger Dénarnaud ont été présentées dans des expositions particulières dans la capitale et dans diverses régions de France et il a été honoré et distingué dans plusieurs salons par de nombreux prix et récompenses.

 

AU SUJET DE L'ARTISTE

  • Wix Facebook page

Expositions particulières  (Solo exhibitions)

 

Bargemon (Var) Galerie "Maité"

Paris Galerie "La Mandragore Internationale"

Paris Galerie "La Courtille"

Paris Galerie "Pierre de Lune"

Bargemon (Var) Musée Camos

Seillans (Var) Galerie du Couvent

Mons (Var) Office du Tourisme

Seillans (Var) Galerie du Couvent

Bargemon (Var) Salle de la Mairie

 

Distinctions  (Awards)

 

Tunis (Tunisie) : 1er Prix Affiche de l'Automobile Club

Bondy (Seine St Denis) : 1er Prix du Conseil Municipal

Chateau-Thierry (Aisne) : 1er Prix de la Ville

La Bourboule (Puy de Dôme) : Prix de Peinture

La Bourboule (Puy de Dôme) : Médaille d'Or

Mérinchal (Creuse) : 1er Prix de Peinture

Seillans (Var) : Prix des amis de Marx Ernst

Salons  (en France et en Tunisie)

Group exhibitions (in France and in Tunisia)

 

Tunis : Salon d’Automne

Carthage : Salon d’Eté

Paris : Salon des Artistes Français

Paris : Salon d'Arts 19

Hauts de Seine : Salon de Clamart

Val d’Oise : Salon de Cormeille en Parisis

Marne :   Salon de Sézanne

Aisne :   Salon de Chateau-Thierry

Var :   Salon de Seillans

Creuse : Salon de Mérinchal

Puy de Dôme : Salon de Chamalières

Puy de Dôme : Salon de La Bourboule

Var : Salon de Draguignan

Var : Seillans, Galerie du Couvent